Formation professionnelle : le « big bang » aura bien lieu

  Consultant, Ex-Directeur d’Habitat-Formation

Formation professionnelle : le « big bang » aura bien lieu

 

C’était dans l’air : la ministre du travail, tout en saluant certaines dispositions du projet d’accord national interprofessionnel (ANI) que les partenaires sociaux ont finalisé le 22 février, avait déclaré dès le lendemain que ce texte n’était pas porteur du « big bang » souhaité par le Gouvernement,  maintenant décidé et présenté le 5 mars.

En premier lieu, les prérogatives des partenaires sociaux sont en quelque sorte pulvérisées : exit le COPANEF et le FPSPP. Exit aussi le CNEFOP. Trois disparitions au profit de la création d’une Agence nationale baptisée « France Compétences », à gestion quadripartite. Conséquence logique : la collecte des contributions légales des entreprises au titre de la formation professionnelle continue et de l’alternance sera réalisée par l’URSSAF et non plus par les OPCA, avec gestion par la Caisse des Dépôts et Consignations.

Côté droits des salariés, l’augmentation du potentiel d’heures au titre du CPF prévu dans l’ANI est approuvé, à un énorme détail près : contre l’avis unanime exprimé par les partenaires sociaux dès leur première séance de négociation, le CPF ne sera plus comptabilisé en heures mais en euros. Et une application informatique est annoncée qui permettrait à chaque actif de choisir une formation en consultant son portable. Sur le fond, cela traduit une volonté d’individualisation forcenée. Pratiquement parlant… qui vivra verra !

Et comme prévu, en cohérence cette fois avec le projet d’ANI, le congé individuel de formation (CIF) disparait bel et bien, le système censé le remplacer étant bien loin de présenter les mêmes avantages.

Au total, le projet de loi en préparation ne sera pas un fidèle « copier-coller » de l’accord des partenaires sociaux. Cela n’était jamais arrivé, et c’est peut-être là que se niche le cœur du « big bang ».

Cet article a déja été lu 375fois !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire