a

Formation : en marche vers une nouvelle réforme

  Daniel VATANT, consultant, Ex-Directeur d’Habitat-Formation

 

Formation : en marche vers une nouvelle réforme

Quand un nouveau Gouvernement est constitué, le monde de la formation professionnelle a toujours un espoir : celui de voir nommé(e) un(e) ministre en charge de la formation professionnelle, qu’il s’agisse d’un(e) ministre de plein exercice (à l’image de Marcel Rigout en 1981), ou a minima d’un ministre délégué (à l’image de Thierry Repentin en 2012). Dans le Gouvernement qui vient d’être constitué, ce n’est pas le cas (on aura pu constater qu’il en est de même pour le Logement).

Pour autant, même si la formation professionnelle ne figure pas dans l’intitulé du nouveau ministère du travail, elle figurera dans la liste de ses attributions. C’est donc Muriel Pénicaud qui aura la charge de préparer une nouvelle réforme dont les grands objectifs ont été tracés dans le programme du candidat devenu Président. Avec les lois de 2004, 2009 et 2014, chaque quinquennat a généré une réforme. Il en sera donc de même encore une fois, probablement à l’horizon 2018. Bien des acteurs de la formation professionnelle – singulièrement les partenaires sociaux – se sont déjà manifestés auprès de la nouvelle ministre. Chacun s’accorde à dire, à juste titre, que Muriel Pénicaud a une bonne connaissance du sujet. Pour le reste, il y aura débat. Il sera sans aucun doute animé.

Cet article a déja été lu 225fois !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire