CUS 2 : relevez le défi stratégique !

   Stéphane CARINI, Consultant et ancien Directeur en organisme de logement social.

 

CUS 2 : relevez le défi stratégique !

La loi Egalité et Citoyenneté peut susciter une appréciation contrastée (bouclage logique d’une régulation impulsée par la loi ALUR pour les uns, « confiscation » du métier des bailleurs pour d’autres), elle n’en atteste pas moins positivement de l’importance de la réflexion stratégique dans le logement social.

Le texte et ses décrets d’application fixent en effet le calendrier de la deuxième génération des Conventions d’Utilité Sociale (C.U.S.) – envoi au Préfet du projet de C.U.S. avant le 1er janvier 2018 et signature avant le 1er juillet – et simplifient les indicateurs à prendre en compte. Au surplus et même si les postulats en sont critiquables, elle permet une « nouvelle politique des loyers » en les déconnectant, à produit locatif constant, du financement d’origine.

Trop d’opérateurs négligent encore l’actualisation de leur Plan Stratégique de Patrimoine (PSP), indissociable de la C.U.S. Les enjeux sont pourtant majeurs : renforcer l’ancrage sur un territoire dynamique ou se désengager d’un secteur peu porteur (l’ex-MIILOS a établi que la rationalisation de l’implantation du parc procurait les économies de coûts les plus notables),  réfléchir à l’étagement des loyers, élaborer enfin un nouveau projet de qualité de service.

Ne faudrait-il qu’un argument, la perspective stimulante d’associer le plus largement les équipes à l’élaboration du projet commun devrait suffire à inciter les opérateurs à relever l’incontournable défi stratégique !

Cet article a déja été lu 357fois !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire